Tout savoir sur la Balise Canonique

Tout savoir sur la Balise Canonique

L’utilisation d’une balise canonique a une importance non négligeable pour le SEO lorsque votre contenu est similaire sur différentes pages. Ça sera par exemple le cas lorsqu’une page catégorie présente plusieurs pages (1,2,3…).

La canonisation d’URL est le processus consistant à décider d’une version définitive d’une URL, puis à ajouter une balise canonique sur toutes les pages qui renvoient à la page définitive. Voici ce qu’il faut retenir pour utiliser au mieux cette fonctionnalité dans le cadre du SEO. 

Qu’est-ce qu’une balise canonique ?

La balise canonique, également appelée « rel canonical », est une balise HTML qui indique aux moteurs de recherche que l’URL jointe est la version originale et définitive de la page. L’URL est donc canonisée.

La balise va dans la section <head> de la page et ressemble à ceci :

<link rel= »canonical” href=https://www.example.com>

Concrètement, la balise canonique indique à Google quelle page vous souhaitez voir apparaître dans les résultats de recherche.

Dans le cadre du référencement naturel, Google et les autres moteurs de recherches ne sont pas friands du contenu dupliqué (duplicate content). En fonction du niveau de contenu copié, la page en question peut se voir pénalisée dans son positionnement web. Les robots peuvent même décider de pénaliser la globalité de votre site, si un volume important de page correspond à du duplicate content. 

Les moteurs de recherche, cependant, ils ne fonctionnent pas de la même manière. Ils voient des URL différentes comme des pages différentes, même si elles servent le même objectif.

Pourquoi les balises canoniques sont-elles importantes ?

Balise canonical : des interprétations différentes 

Pour bien comprendre l’intérêt d’une balise canonique, prenons l’exemple d’un site e-commerce de chaussures. L’utilisateur navigue et clique sur la catégorie “chaussures de sports”. Il arrive alors sur la page 1 de la catégorie. En naviguant, il se rend sur la page 2 de la catégorie. Pour lui, cette page propose du contenu similaire, mais se présente comme le prolongement de la page précédente. 

Mais les robots n’ont pas cette lecture, pour eux, chaque page est considérée comme une page unique. Pour Google, toutes ces URL sont des pages uniques :

https://www.example.com

www.example.com/

https://www.example.com/index.php

example.com

Pour Google, vous avez 4 copies uniques de votre page d’accueil même si les utilisateurs ne verront qu’une seule page. Cette situation peut poser des problèmes concernant le référencement naturel et la gestion du contenu dupliqué.

Cas d’usage d’une balise 

Les systèmes de gestion de contenu et les sites web modernes peuvent causer ce problème lorsqu’ils affichent le contenu de manière dynamique en fonction de l’utilisateur. Les plates-formes de commerce électronique peuvent également être coupables ici grâce à l’affichage de plusieurs versions du même produit (couleur, taille, numéro de modèle, etc.)

Le contenu dupliqué peut également être utile, comme lorsque vous créez des pages de destination qui ne sont que très légèrement différentes. Il s’agit d’une pratique relativement courante dans le cadre des campagnes ads ainsi que des campagnes d’e-mailing. 

Comment cela aide-t-il votre site Web ?

L’hébergement de pages copiées peut entraîner de graves problèmes pour l’optimisation du site web, et son positionnement SEO. Mais la mise en place de balise canonique va résoudre deux principaux problèmes. 

Le premier, réside dans la création de liens. Lorsqu’une URL est créée, elle est parfois modifiée plusieurs fois. Ainsi Google se retrouve avec plusieurs pages présentant le même contenu. La balise canonique prend tout son sens, il faut être vigilant à bien rediriger chaque URL. 

Le second problème concerne le “crawl” des robots. Lorsque les robots analysent un site web, on dit qu’ils « crawlent » le contenu, et les pages. Si les robots perdent leur temps, à consulter plusieurs fois le même contenu, alors qu’il n’est pas identifié avec la balise canonique, ils seront susceptibles de moins venir sur votre site web. Cela entraîne donc une réponse plus lente à l’implémentation de nouveau contenu

Ajout de balises canoniques à vos pages

Comme mentionné ci-dessus, le code d’une balise canonique ressemble à ceci :

<link rel= »canonical” href=”https://www.example.com”>

Il va dans la section <head> d’une page. L’en-tête d’une page est l’ensemble du code qui apparaît entre les balises <head>et </head>du code HTML d’une page.

La façon dont vous allez ajouter des balises canoniques à vos pages dépendra entièrement du type de site que vous avez. Pour le référencement SEO d’un site WordPress, vous pouvez utiliser l’un de ces plugins SEO pour ajouter des canoniques :

  • Yoast SEO
  • All in One SEO Pack
  • The SEO Framework