Référencement payant : tout comprendre sur le SEA

Référencement payant : tout comprendre sur le SEA

Le référencement, dans sa globalité, constitue un levier important dans le webmarketing. On distingue au sein de ce terme, le SEO (Search Engine Optimisation) et le SEA (Search Engine Advertising). Ensemble, ils constituent le SEM (Search Engine Marketing). Pour mieux comprendre, le but final est d’atteindre vos objectifs : vente en ligne, visite en magasin, génération de prospects etc.

Des mots incongrus pour vous parfois, mais des différences significatives au sein d’une stratégie digitale. Ici nous allons traiter de la publicité en ligne, et notamment du référencement payant pour développer votre visibilité et votre notoriété en ligne. Découvrez tous les conseils de notre agence de publicité en ligne.

SEA et référencement payant : de quoi parle t-on ?

Pas toujours évident de se repérer au sein des différents termes. Lorsque vous avez un site web, l’envie de faire une campagne publicitaire est souvent présente. Mais il n’est pas toujours facile de savoir où donner de la tête avec les différentes opportunités : Google ads, Facebook ads, publicité sur Instagram… Découvrons ensemble les caractéristiques de la diffusion d’annonces.

• Mise au point sémantique SEA : la théorie vs la pratique

Au sein du monde du marketing, les mots sont parfois utilisés à tort et à travers. Si nous souhaitons être pointilleux, le SEA ou référencement payant correspond aux publicités sur les moteurs de recherche. Google ads, bing ads ou encore Amazon advertising font partie intégrante de ce système.

En revanche, les publicités sur les réseaux sociaux tels que Facebook et Instagram n’entrent pas vraiment dans cette catégorie “SEA” ou référencement payant. En effet, les publicités ne sont pas diffusées sur les moteurs de recherche internes, mais directement au sein du fil d’actualité. Dans la pratique, la plupart des outils permettant de faire de la publicité en ligne, quelle que soit leur nature, intègrent le SEA. 

Le positionnement payant : qu’est ce donc ?

Investir dans le référencement SEA pour un site internet est un moyen pour se positionner rapidement sur le web, dans les meilleures positions. L’idée ici, est de déterminer les mots-clefs pertinents pour votre entreprise, et de se positionner sur ces locutions. Ainsi les internautes vont effectuer leurs recherches, et verront dans les premières positions des liens sponsorisés identifiés par le terme “Annonce”. 

De votre côté, à chaque clic comptabilisé, vous serez facturé par Google. Le coût par clic (CPC) varie de quelques centimes, à plusieurs dizaines d’euros. Cela s’explique par différents paramètres comme le volume de recherche, la concurrence, et la qualité du travail de paramétrage de vos campagnes. N’ayez crainte, il est possible de prédéfinir un budget journalier ou mensuel pour ne pas avoir de mauvaises surprises. De même, le coût par clic peut être réglé manuellement.

Les différentes annonces publicitaires sur le web en SEA

Pour optimiser au mieux vos dépenses, il est essentiel de comprendre les différents types de supports publicitaires. Certains sont textuels, d’autres visuels, certains s’adressent aux particuliers, d’autres aux professionnels. De nombreux paramètres à prendre en compte pour générer du trafic qualifié vers votre site internet avec le SEA.

Travailler avec une agence de référencement payant, c’est opter pour une vision long terme, et des conseils personnalisés pour vos campagnes google ads.

• Google ads (anciennement google adwords)

Commençons par le mastodonte ! Google c’est plus de 160 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2019. Les principaux revenus proviennent de Google ads et de Google adsense. Cette régie publicitaire est quasi incontournable pour rendre votre site internet visible ! En 2006, la firme est même allée jusqu’à racheter Youtube, lui permettant d’affirmer son monopole tout en misant sur la vidéo. Voici les différents modules pour cibler vos potentiels clients au sein de Google ads.

Réseau de recherche : annonces sponsorisées

Le réseau de recherche permet d’être visible sur des mots-clefs et des locutions déterminées à l’avance. Si votre entreprise souhaite vendre des chaussures sur le web, il faudra alors chercher quels sont les termes les plus susceptibles de déclencher des actions de conversions

À l’inverse du référencement naturel, votre site internet apparaîtra dans les premiers résultats assez rapidement. La clef du succès sur cet outil repose sur deux éléments : la pertinence des campagnes ads ainsi que l’optimisation technique. 

Youtube ads : la publicité en vidéo !

Les annonces payantes sur Youtube ont pour vocation de promouvoir du contenu vidéo. C’est un excellent outil au sein des différentes possibilités de référencement payant pour un site web. Il y a deux axes de développement ici, le premier pour promouvoir votre contenu vidéo, via votre chaîne Youtube par exemple. Le deuxième consiste à créer du contenu, spécifique aux campagnes publicitaires

Dans les deux cas, vous pourrez définir des audiences spécifiques, pour diffuser le bon message, la bonne vidéo à la bonne personne. De plus, il est possible de diffuser vos publicités vidéos sur certaines chaînes youtube spécifiques. Par exemple, si vous travaillez dans les nouvelles technologies avec un produit en B2C, le choix d’audience sera axé sur les “amateurs de technologie” et vous choisirez d’apparaître sur des chaînes youtube de vidéastes traitant ce sujet.

Campagne Display et liens commerciaux

Les campagnes Display sur Google ads permettent à l’annonceur de faire apparaître de la publicité sur un grand nombre de sites web. C’est un excellent compromis entre les annonces textuelles (réseau de recherche) et la vidéo (Youtube). Ici vous pourrez insérer des bannières, des images, accompagnées de textes pour toucher vos clients potentiels. Pas de choix de mots-clefs ici, mais plutôt des choix d’audience, et de sites web ciblés. Prenons l’exemple d’une entreprise proposant des pièces auto au détail. L’annonceur aura tout intérêt à diffuser des bannières, avec des messages pertinents sur des sites de voitures, via le réseau display.

L’avantage majeur de cet outil, est de développer votre notoriété. Les internautes seront moins qualifiés que sur le réseau de recherche, mais le CPC est très faible, et vous permet, même avec des petits budgets, de toucher un grand nombre de personnes, avec une visibilité immédiate

Avec plus d’un million de sites web partenaires, profitez d’une large audience pour diffuser votre message. Si vous avez un site web, que vous souhaitez commercialiser, penchez vous du côté de Google adsense. Si vous avez des questions, faites appel à notre agence de référencement payant.

Google Shopping : vendez en ligne !

Si vous êtes un commerçant, et que vous souhaitez promouvoir vos produits, Google Shopping offre une réelle opportunité pour le positionnement de votre site. Lorsqu’un utilisateur effectue une recherche d’un produit sur le web, il verra en haut de page, des annonces avec différents produits. À l’image du réseau de recherche, le positionnement se fait à partir d’une liste de mots. Cependant, vous aurez la possibilité de faire apparaître un visuel, le nom de votre marque, le prix ou encore les avis de vos clients ! 

Ce référencement google permet en tant que marchand, d’obtenir des prospects plus qualifiés que d’autres canaux. Lorsque vous payez un clic, le potentiel acheteur a déjà vu votre produit à travers l’annonce. Il sera donc beaucoup enclin à se convertir. Avec l’importation du flux de produit, via le Google Merchant Center, l’utilisation de cet outil est rendue plus accessible aux entreprises. 

• La publicité Facebook : des algorithmes et des visuels

La création d’une campagne Facebook ads est un outil puissant pour promouvoir votre activité, vendre en ligne, ou acquérir de nouveaux clients. La création d’une campagne de référencement payant va vous permettre de : choisir le message diffusé, organiser les visuels, déterminer les audiences, structurer les ensembles de publicités etc. La finalité de ce canal de diffusion repose dans le format, ainsi que les audiences disponibles. Facebook propose des centaines de centres d’intérêts spécifiques pour diffuser vos annonces.

Une animalerie pourra par exemple communiquer sur ses derniers produits, ses horaires d’ouvertures ou sur les soldes en touchant des personnes incluses dans des audiences spécifiques aux animaux. 

Il faut également avoir conscience que le coût d’impression et le CPC sont sensiblement bas sur facebook. En moyenne, le tarif pour toucher 1000 internautes se situe entre 5 et 10€. Le CPC quant à lui, peut descendre jusqu’à quelques centimes ! Cela permet aux annonceurs d’optimiser au mieux leur acquisition de trafic. La facturation se fait principalement aux 1000 impressions, même s’il est possible de faire évoluer cet élément. Si vous cherchez des solutions au sein de votre marketing digital, contactez notre agence facebook ads

• Diffusez vos campagnes publicitaires sur Instagram

Racheté en 2012 par Facebook, Instagram est un canal d’acquisition performant pour les entreprises. Depuis vous pouvez, via le gestionnaire de publicité, diffuser une même campagne payante sur Instagram et Facebook en simultané. 

Le référencement payant sur Instagram améliore la visibilité de votre entreprise, tout en développant votre fanbase. Comme sur Facebook, déterminez les audiences, organisez votre campagne de publicité pour développer vos ventes ou vos contacts. 

• Linkedin ads : prospectez en B2B 

Premier réseau professionnel mondial, Linkedin compte plus de 17 millions d’utilisateurs en France. Cette plateforme vous permet, via la publicité SEA, de cibler des professionnels. Vous pourrez à la fois vous concentrer sur un secteur d’activité, mais également sur des postes spécifiques ! 

De plus, il existe différents formats d’annonces, comme notamment l’envoi de message privé sponsorisé, ou encore la mise en avant d’un visuel dans le fil d’actualité. Il est également possible d’envoyer l’internaute vers un formulaire, directement sur la plateforme LinkedIn pour collecter des informations et générer des leads.

À qui s’adresse le référencement SEA payant ?

Comme vous l’aurez compris le SEA, pris dans sa largeur, offre de réelles opportunités à bon nombre de sociétés. Diffusez des campagnes, c’est avant tout mettre en place une stratégie marketing, dans le but d’augmenter la pertinence de vos annonces ainsi que le retour sur investissement. Une stratégie de référencement payant peut également être mise en place en même temps qu’une stratégie de SEO, nous avons traité le sujet au sein de cet article : SEO / SEA, quelles différences ? Découvrons ensemble les différents objectifs que comporte le SEA, en fonction des entreprises.

Augmenter la rentabilité de son site e-commerce

Avec plus de 100 milliards d’euros dépensés par les français pour leurs achats en ligne en 2019, le e-commerce semble avoir de beaux jours devant lui. Faire une campagne adwords, c’est mettre en avant vos produits pour acquérir des clients, tout en étant rentable.

L’objectif de vente va soulever différentes questions concernant le canal utilisé pour vos liens payants. Habituellement, si vous vendez des produits à des professionnels, Linkedin et Google ads sont en général très pertinents. À l’inverse, si vos produits sont adressés au grand public, Facebook et Instagram proposent des fonctionnalités de ciblage d’audience unique ! Google Shopping peut également être performant si vous utilisez les bons mots, et que la gestion de vos campagnes est bien faite. 

N’hésitez pas à faire appel à un expert en référencement pour optimiser votre indexation au sein des différentes régies publicitaires.

Générer de nouveaux prospects et clients avec le SEA

Pour générer des nouveaux contacts, la mise en place d’une stratégie digitale va permettre d’augmenter la rentabilité du budget investi. En effet, différents paramètres entrent en jeu dans un objectif de référencement payant. Ici il faut comprendre qu’un potentiel client cliquant sur votre annonce, ne vous connaît pas forcément. 

Il faudra donc mettre en avant des éléments de réassurance, ainsi qu’une expérience utilisateur simplifiée et performante. La création d’une landing page favorisera le temps moyen de session et le niveau d’engagement des visiteurs. La finalité, obtenir plus de contacts, notamment par des formulaires on-page, ou en échange d’un livre blanc, d’une brochure ou d’un catalogue professionnel ! La plupart des annonceurs seront donc attachés au CPA, en accord avec la marge commerciale réalisée. Nos équipes ont l’habitude de manœuvrer avec le coût par acquisition, n’hésitez pas à nous contacter pour votre publicité google ads.

Notoriété et e-réputation : exister et promouvoir une marque

Cet objectif concerne plutôt les grandes entreprises que les TPE et PME. Ici, la rentabilité ne sera pas directe, et il sera difficile de la mesurer. Cependant, elle peut être essentielle pour certaines entreprises et certains secteurs. Tout d’abord, pour les secteurs concurrentiels, où la e-réputation et la notoriété sont capitales. On pensera par exemple au secteur de l’immobilier, ou encore celui des vêtements de luxe. Diffuser l’image de votre marque, c’est participer à l’essor de cette dernière, dans une stratégie basée sur le long terme.

Autre exemple, admettons que vous lanciez une entreprise dans la tech, et que votre secteur est encore peu mature. Vous serez contraint de développer la publicité autour du produit pour forcer le marché à grandir, et toucher de nouveaux potentiels acheteurs. Cela a généralement un coup, mais la rentabilité à terme peut être très lucrative. C’est le cas de Tesla, qui soigne sa notoriété, sa réputation, pour dominer le marché, le jour où la population sera majoritairement passée à la voiture électrique. 

KPI et référencement payant : analysez vos performances

Pour le référencement de votre site, la stratégie a une part déterminante pour votre futur. Les KPI (key performance indicator) ou indicateurs de performances, vont vous permettre de structurer et de rendre cohérente votre campagne de publicité. Si cela peut paraître superficiel de prime abord, c’est une grande aide pour déterminer la suite, et optimiser le suivi des campagnes. Découvrons quelques termes :

CPC : coût par clic

Le coût par clic est le moyen habituel de tarification pour votre campagne de référencement payant. Le système d’enchères, piloté par des algorithmes, va définir en fonction de plusieurs paramètres le coût d’un clic. Les éléments pris en compte sont nombreux, voici une liste non exhaustive : secteur d’activité, les mots-clefs choisis, popularité, expérience utilisateur, extensions utilisées, présence d’une landing page etc. En bref, Google ads s’attachera notamment au quality score de vos différents mots-clefs.

Difficile en quelques lignes de tout détailler, mais gardez à l’esprit qu’il existe trois CPC différents : cpc max (limite haute de votre enchère), le cpc moyen (le coût moyen par clic) et le cpc réel. Si vous souhaitez en savoir plus sur les métriques pour une campagne de référencement, contactez-nous !

Le taux de conversion 

Élément central de votre stratégie de publicité SEA, cet indicateur doit être surveillé, et optimisé ! Habituellement, il correspond au nombre de ventes ou de contacts, par rapport au nombre d’utilisateurs total. Si 2000 personnes ont visité votre site web, et que vous avez réalisé 30 ventes, votre taux de conversion est de 1,5%. 

Le taux de conversion moyen du web est de 1%, mais cela évolue en fonction du secteur d’activité et de la qualité de votre site e-commerce. Dans un secteur de niche, on observe des pourcentages plus élevés que sur des secteurs généralistes et concurrentiels.

Le CPA : pour des campagnes payantes rentables

La volonté première d’une entreprise lorsqu’elle se lance dans une stratégie de référencement payant repose souvent dans la rentabilité, et le retour sur investissement. Le CPA ou coût par acquisition correspond au montant dépensé pour déclencher une vente ou obtenir un client. Si votre objectif est d’obtenir des contacts entrant, déterminez en amont d’une campagne votre CPA cible, c’est-à-dire le montant permettant de dégager de la marge financière. L’intérêt de cet indicateur est de mesurer la faisabilité de votre campagne payante, et par la suite d’analyser le résultat. Voici 2 exemples pour illustrer au mieux :

Entreprise A

Votre entreprise vend un produit 100€ HT, avec un coût de revient de 70€, il faudra que votre coût par acquisition soit inférieur à 30€. Avec un CPC moyen de 2€, il vous faudra une vente tous les 15 visiteurs, soit 6 à 7% de taux de conversion, ce qui est difficile en pratique.

Entreprise B

Votre entreprise vend un produit 200€ HT, avec un coût de revient de 100€, le CPA cible devra être inférieur à 100€. Avec un cpc moyen de 1€, il vous faudra alors un taux de conversion de 1%, pour atteindre votre CPA cible (1 vente tous les 100 visiteurs). Dans ce cas là, il y a de grandes chances pour que votre campagne soit profitable !

Notre travail en tant qu’agence de référencement payant repose à la fois dans la technique mais aussi dans la stratégie et l’estimation de la faisabilité d’un projet. Le travail réalisé par nos équipes aura pour but de faire diminuer votre CPA pour augmenter votre ROAS (retour sur investissement publicitaire).